Cannondale Trigger 2019

Mis à jour : 26 janv. 2019


La compagnie Cannondale utilise un système appelé Gemini. Il s’agit d’un système de type ‘’linkage-driven’’. On le reconnait facilement grâce au pivot situé sur le ‘’seat-stay’’ situé près de la roue arrière. Ce système est en réalité un ‘’single pivot’’ dont on a modifié le ratio de compression afin d’obtenir un résultat plus satisfaisant.  Le Trigger possède un anti-squat de 118% en zone sag, ce qui devrait se traduire par une efficacité de pédalage accrue. Il n’y aura donc aucune perte d’énergie causée par la compression non désirée de la suspension. Ce principe peut par contre réduire un peu la traction lors des montées très techniques. 

Pour ce qui est de ‘’l’anti-rise’’, on obtient une donnée de 116%, ce qui signifie un freinage qui tend à conserver la géométrie originale. Ce type de freinage est généralement appréciable à basse vitesse dans les descentes techniques puisqu’il assure la maniabilité du vélo, mais devient un obstacle lors des freinages à haute vitesse compte tenu de la présence de ‘’brake-jack’’. Le ‘’brake-jack’’ se traduit par l’absence de traction et d’absorption des impacts en phase de freinage. Le ‘’pédal-kickback’’ du Trigger est de 21 degrés. Une donnée relativement faible compte tenu de l’anti-squat utilisé mais qui demeure tout de même un peu élevée. Il ne fait par contre classe à part des autres vélos de la même catégorie. Un ‘’pédal-kickback’’ élevé a pour effet d’accentuer la sensation des impacts perçus par le pilote, mais a très peu d’impact négatif sur le comportement global. 

Le ‘’leverage ratio’’ du Trigger, avec une donnée de 15%, est progressif du début à la fin. Je crois que cette progressivité est saine et assure une excellente utilisation de la suspension à air. La progressivité fournit un bon amortissement des petits impacts tout en retardant le ‘’bottom out’’ en fin de course. Elle permet ainsi une conduite plus agressive.  En conclusion, le Cannondale Trigger semble être très surprenant. Une bonne efficacité du pédalage est à prévoir ainsi qu’une bonne gestion du débattement qui permettra de se laisser aller dans les pistes plus difficiles. Le freinage est l’aspect un peu plus négatif, mais c’était prévisible compte tenu du type de système utilisé. Par contre cet aspect est à double tranchant puisqu’il a ses avantages dans certaines situations. Je crois que Cannondale saura nous surprendre avec cette nouvelle version du Trigger.  À noté que le système Gemini permet, à l'aide d'une manette au guidon, un modification du débattement passant de 145mm à 115mm. Une caractéristique qui rend ce vélo très versatile.


416 vues

©2018 by DM Bike. Proudly created by DM Bike