Entretien d'un vélo

L’entretien d’un vélo est primordial afin d’assurer son bon fonctionnement. Bien que simple d’utilisation, un vélo comporte son lot de pièces à entretenir, à graisser, huiler, mesurer et vérifier. Chaque année, vous devez faire un entretien complet afin d’être prêt pour la prochaine saison. J’en profite donc pour vous dire, si possible, d’apporter votre vélo chez votre détaillant à la fin de votre saison et non début de celle-ci. Vous évitez ainsi 3 semaines d’attente ou plus avant de le revoir lorsque tout le monde sort son vélo pour l’entretien annuel. Pendant l’hiver, votre magasin aura tout son temps nécessaire pour commander les pièces et faire les réparations nécessaires. Ceci dit, mais qu’est-ce qu’il y a réellement à faire à chaque année sur un vélo ??

Transmission : Sur un vélo, votre chaine, votre cassette et votre ‘’chainring’’(plateau de pedalier) s’usent avec le temps. Si votre chaine dépasse la mesure d’usure maximale, elle usera de façon prématurée le reste de votre transmission. Le changement de la chaîne au bon moment est préférable afin de limiter les changements de pièces de façon prématurée. Selon le nombre de vitesses que vous avez, une chaine devra être changée lorsqu’elle atteint les mesures de 0.75 ou 0.50 (en terme d’étirement). Pour ce qui est de la cassette et du plateau avant, elles seront à changer après une durée de vie d’environ 3 chaînes en moyenne (si celle-ci a toujours été changée au bon moment bien sûr). Si votre cassette est trop usée, il en résultera une chaîne qui saute et/ou des changements de vitesse laborieux. Un changement de chaîne est peu coûteux alors qu’un remplacement de cassette et un nouveau ‘’chainring’’ augmentent très rapidement le montant d’une facture d’entretien. Donc si vous négligez votre chaîne, vous pourriez avoir des surprises.

Pivots de suspension : Dans vos pivots de suspension, vous retrouverez des roulements à bille ou des ‘’bushing’’. Le ‘’bushing’’ a une durée de vie très longue s’il est bien entretenu. S’il est négligé, un remplacement des ‘’bushing’’ peut être assez dispendieux. Pour ce qui est des roulements à bille, ils ont une durée de vie limitée. Selon le nombre de sorties que vous faites dans une saison, les endroits où vous roulez et ce que vous demandez à votre vélo dans les pistes, il se peut que vos roulements soient à remplacer.

Boitier de pédalier (bottom braket) et le jeu de direction (headset) : Le jeu de direction qui permet à votre guidon de tourner de façon fluide contient 2 roulements à bille. Comme pour les pivots de suspensions, ceux-ci doivent être nettoyés et graissés afin d’éviter que l’eau et la saleté ne viennent altérer leur bon fonctionnement. Malheureusement, ils ne sont pas éternels et doivent parfois être changés. Pour le boitier de pédalier c’est la même chose. Votre pédalier est très exposé à l’eau, la boue et à la poussière car c’est la partie la plus basse de votre vélo et il reçoit tout ce que la roue avant lui envoie. Le boitier de pédalier doit donc être remplacé lorsque les roulements sont finis.

Roues : Vos roues subissent énormément de chocs et de torsion quand vous roulez. Il faut donc faire la vérification de l’alignement des jantes afin de s’assurer que celles-ci ne voilent pas. Il faut également faire la vérification des roulements qui se situent à l’intérieur des moyeux. Un roulement de moyeu en bonne santé permettra à votre roue de tourner beaucoup plus facilement avec moins d’efforts. Le système d’engagement est également à vérifier. Le changement de la graisse ou de l’huile à l’intérieur et la vérification du bon fonctionnement de celui-ci permettra d’éviter les mauvaises surprises dans les sentiers.

Freins : Les freins hydraulique ont besoin d’être purgés chaque année. La purge consiste à retirer les bulles à l’intérieur du système. Après quelques années, il peut être possible qu’une purge complète soit nécessaire. C’est le cas principalement pour les freins fonctionnant à l’huile DOT. Il faut également faire la vérification de l’usure des plaquettes afin de les changer au bon moment pour ne pas abimer le disque. Le disque aussi a une durée de vie limitée. Avec le frottement des plaquettes sur le disque, celui-ci s’amincit avec le temps. Quand il atteint une mesure critique en épaisseur, il faut alors le changer. Lors de la manipulation des disques, faites attention car la contamination des disques est très facile. Il ne faut jamais toucher les disques avec nos doigts ou tout autre produit graisseux. Il pourrait s’en suivre d’un freinage très criard voir même inefficace. Si la contamination est trop importante, cela pourrait nécessiter un remplacement des pièces de façon prématurée.

Suspensions : Les suspensions ont besoin d’être entretenues chaque année. Un service (rebuild) complet ou un service des fourreaux (lowers) ou ‘’air can’’ peut être nécessaire. L’huile à l’intérieur des suspensions s’altère avec le temps et la performance de celle-ci décroît également. L’entretien des suspensions est un des aspects les plus négligé mais qui demeure primordial pour le rendement optimal de votre vélo.

Pneus : Les pneus peuvent être à changer en fin de saison s’ils sont trop usés. Si vous avez des pneus tubeless, il n’est pas nécessaire de retirer le liquide à l’intérieur à la fin de la saison. Un ajout de liquide au printemps pour s’assurer qu’aucune fuite n’apparaisse pendant la saison peut être nécessaire. Par contre si vous changez de pneu, je vous conseille d’attendre au printemps pour la conversion tubeless afin que le liquide ne reste pas stagnant dans la roue. Ce n’est pas dommageable mais cela évitera tout problème à la sortie au printemps si le scellant a séché à l’intérieur.  


Tige de selle télescopique (Dropper post) Le dropper post a besoin d’un entretien au besoin sinon, simplement l’entreposer en position relevée et ajouter de l’huile sur le plongeur (stanchion) afin de conserver votre joint d’étanchéité en bon état.

1,225 vues

Posts récents

Voir tout

©2018 by DM Bike. Proudly created by DM Bike