La ligne de frein (hose)


Les conduites de frein hydraulique jouent un rôle important dans le raccordement des deux parties principales du système. Le tuyau dans lequel l’huile circule est généralement composé de trois couches :


Le tube interne : Cette couche est conçue pour retenir le fluide. Elle est généralement en Téflon ®, car ce type de matériau ne réagit pas et surtout ne corrode pas au contact du liquide de frein.


La couche d’aramide (kevlar) : Cette couche fournit la force et la structure du tuyau. C’est la partie tissée et flexible de la conduite. Elle gère efficacement la haute pression créée par le liquide lors de sa compression par le piston. Cette structure ne doit pas se dilater sinon il y aurait une perte de pression. Le kevlar est très léger et peut être coupé facilement avec des pinces coupantes, ce qui est un net avantage pour le vélo de montagne. 


L’enveloppe extérieure : Cette couche sert de protection à la fois pour la couche de kevlar ainsi que le cadre du vélo afin de réduire les abrasions.


Il existe aussi des lignes de frein tressées en acier. Ces types de tuyaux offrent certains avantages par rapport aux lignes de frein standard. La différence avec les tuyaux standards se situe au niveau de la couche intermédiaire qui est composée d’un tressage d’acier inoxydable en remplacement du kevlar. Cette couche est conçue pour être plus résistante à l’expansion et assure moins de perte de pression. C’est un avantage parce que lorsque l’on applique les freins, on veut que toute la force soit transférée à l'étrier pour provoquer le freinage. Toute expansion de la ligne hydraulique causée par les pressions internes signifie qu'une partie de cette pression ne sera pas transférée. Il faudra alors fournir un effort supplémentaire au niveau du levier pour compenser. 


Les compagnies de frein utilisent généralement deux types d’huile soit l’huile minérale ou l’huile de type DOT. Chacune de ces huiles ont leur avantages et désavantages. Il est important de se rappeler qu’on ne peut en aucun cas mélanger les deux produits ensemble. Si une compagnie de frein utilise un des deux types d’huile, on doit absolument continuer avec ce type.


106 vues

©2018 by DM Bike. Proudly created by DM Bike