Le master cylindre


Le ’’master cylindre'' se retrouve à l’intérieur du levier de frein. C’est lui qui produit la force nécessaire pour pousser le liquide de frein vers l’étrier. Lorsqu’on appuie sur la manette de frein, il se passe plusieurs étapes. La course du levier est divisée en trois parties. 


La course morte : C'est la phase initiale de la course du levier, lorsque le piston pousse sur le fluide, avant même qu’il ne pousse sur l’étrier via la ligne de frein. C’est la portion de la course de la manette où il ne se passe rien.


La course : C’est la partie du déplacement du levier qui correspond à la phase de poussée des plaquettes contre le disque.


Le contact et la modulation : C’est la phase où les plaquettes de frein commencent alors à serrer le disque. Plus on rapproche le levier du guidon, plus on génère de force qui accentuera la puissance du freinage. La modulation est alors contrôlée par le pilote. Certains freins peuvent permettre au cycliste de mieux moduler ou contrôler le freinage. Le ratio de déplacement du piston est alors en cause.


Les types de ''master cylindre'' :


 Il existe des systèmes ouverts et fermés.


- Un système ouvert comprend un réservoir et une vessie qui permettent d’ajouter ou de retirer automatiquement du fluide au système de freinage. Les réservoirs servent au débordement de fluide dilaté causé par la chaleur produite lors du freinage. La vessie a la capacité de se dilater et de se contracter. Par conséquent, lorsque le liquide se dilate, la vessie va compenser afin qu’il n’y ait aucun effet négatif sur la sensation du freinage. Les réservoirs, eux, fournissent le fluide additionnel nécessaire lorsque les plaquettes de frein s’usent. Le piston de l’étrier sort donc davantage et le fluide doit compenser pour ce déplacement.


- Un système fermé utilise également un réservoir de fluide, mais l’absence de vessie interne pour compenser l’expansion du liquide ainsi que de l’usure des plaquettes exige qu’il faille ajuster le niveau de liquide manuellement. Cela demande alors un entretien plus rigoureux. Très peu de systèmes utilisent ce principe aujourd'hui.


55 vues

©2018 by DM Bike. Proudly created by DM Bike