Les catégories de vélo

Le monde du vélo comporte plusieurs catégories et il est facile de s’y perdre rapidement. Les différentes grandeurs de roue, différentes géométries, différents débattements, voici un lexique pour vous permettre de faire le bon choix en fonction de vos besoins. Il est important de comprendre que le débattement ne fait pas tout sur un vélo. La dimension des roues, la géométrie, etc...peuvent grandement améliorer les capacités d’une machine sans pour autant nécessiter plus de débattement. Sachez qu’ici le but est de vous faire un résumé global et que dans tous les cas, il y a des exceptions. Ce n’est qu’une ligne directrice permettant au plus débutant de faire un meilleur choix. J’aimerais également ajouter que plus de débattement n’est pas nécessairement mieux. Pour grimper, on recherche le moins de débattement possible et pour descendre, le plus de débattement possible. Il faut donc trouver le compromis entre les deux.  C'est toujours la balance entre la capacité à monter et à descendre.


Le cross-country

Le vélo cross-country est majoritairement optimisé pour grimper. Ce vélo possède entre 90mm et 120mm de débattement, a une géométrie avec des angles plutôt fermés et une position plus relevée. Le vélo de cross-country est principalement axé sur la performance. Vouloir faire le meilleur temps possible sur une piste, grimper le plus efficacement possible, faire des raids ou des courses, etc... C’est un vélo qui ne met pas en confiance en descente. Il descend, car quand on monte, il faut bien redescendre, mais ce n’est pas dans cette zone que ce vélo se sent le plus dans son élément. 


Le trail bike

Le trail bike est la catégorie la plus adéquate pour la grande majorité des gens. Le vélo de trail est celui qui est le plus représentatif des pistes actuellement au Québec. Un vélo avec d’excellentes capacités à grimper et à pédaler, tout en vous permettant des descentes en confiance. Le trail bike n’est pas un vélo conçu pour les descentes extrêmes s’apparentant au '‘downhill’’, mais ne vous limitera que dans très peu de situations. Un débattement entre 130mm et 150mm, une géométrie qui est un compromis entre le cross-country et l’enduro vous permettant une position plus relevée pour maximiser le pédalage tout en ayant des angles plus ouverts pour rendre la descente plus efficiente. C’est également la catégorie de vélo qui vous en donnera le plus pour votre argent. Le trail bike n’est pas un vélo conçu pour être rapide ou efficace dans une catégorie spécifique. Ce n’est pas avec ce genre de vélo que vous grimperez le plus rapidement ni celui avec lequel vous descendrez le plus rapidement. C’est plutôt comme un couteau suisse qui ne vous limitera pas nulle part outre que dans les pistes typées descente. 

L’enduro

L’enduro est la catégorie passe-partout, pour celui qui ne veut qu’un seul vélo pour tout faire. Le vélo d’enduro est un vélo qui vous permettra de faire autant quelques journées ‘’downhill’’ que de cross-country dans votre été. C’est un vélo compromis qui permet de ne pas avoir besoin de 2-3 vélos différents en fonction des pistes que nous voulons faire. Ce type de vélo possède un débattement entre 150mm et 180mm, une géométrie plus ouverte, plus longue et basse qui s'apparente à celle du vélo de descente. La différence avec les vélos uniquement faits pour la descente sont les capacités de pédalage du vélo d’enduro, qui sont relativement bonnes. Sachez que le but d’un vélo d’enduro est de vous procurer le meilleur rendement possible en descente, mais tout en vous procurant un pédalage acceptable. Le vélo d’enduro peut vous demander alors plus d’énergie pour arriver en haut de la montagne que les catégories précédentes. Le but est donc de se rendre en haut, pas d’être rapide pour grimper.  L’appellation enduro provient des EWS (Enduro World Series). C’est en fait une compétition ou seules les descentes sont chronométrées. La différence avec le ‘’downhill’'est que les coureurs doivent monter la montagne assis sur leur vélo et non en télésiège. La montée n’étant pas chronométrée, l’efficacité à grimper est donc moins mise de l’avant qu’en cross-country. Le but étant de se rendre en haut et non d’être rapide pour le faire. L’ancêtre de l’enduro est le vélo ‘’all mountain’’. 


Le downhill

Le vélo de ‘’downhill’’ est conçu uniquement pour descendre. Sa capacité de pédalage est médiocre. Un vélo avec lequel il est impossible de grimper une montagne dans un temps raisonnable sans s’épuiser complètement. Il ne s’utilise donc que dans les montagnes avec remonte-pente. Il possède 200mm de débattement avec des angles très ouverts qui favorisent la descente. Finalement il est facilement reconnaissable avec sa fourche ‘’double crown’’.

2,739 vues

©2018 by DM Bike. Proudly created by DM Bike