Les volumes spacers

Puisque plusieurs personnes me posent régulièrement des questions au sujet des ‘’volumes spacers’’ à l’intérieur des suspensions, j’ai donc décidé d’écrire un article uniquement dédié à cela.

La courbe du ressort, comme vous pouvez le voir sur l’image, subit un creux de vague dans le centre du graphique. Cette baisse crée un affaissement non volontaire de la suspension et nuit au support face aux impacts. Pour compenser ce problème, les compagnies ont développé des ressorts pneumatiques dans lesquels on peut y ajouter des ‘’tokens’’appelés aussi ‘’volume spacers’’. Les ‘’volumes spacers’’ vont avoir des formes différentes selon les types de suspensions. Ils peuvent se présenter soit comme des cales en plastique de différentes formes ou soit comme un genre d’élastique. Le ‘’spacer’’ sert tout simplement à prendre de l’espace à l’intérieur de la chambre positive de votre suspension et ainsi en réduire son volume. 

L’objectif de cette modification est d’augmenter la progressivité du ressort, autrement dit de rendre la suspension plus difficile à atteindre le fond (le‘’bottom out’’). Si, pour empêcher la suspension d’atteindre constamment le fond, vous devez ajouter de l’air et ainsi réduire votre sag, il en résultera une suspension moins sensible aux petits impacts. Pensez alors à mettre un ou des ‘’volume spacers’’ à l’intérieur de votre chambre positive. Ils vont alors permettre de réduire la pression nécessaire à l’intérieur de la suspension pour un même sag. On parle en moyenne d’une diminution de 5psi par ‘’token’’ ajouté. En réduisant la pression, vous augmenterez alors la sensibilité de la suspension. De plus, le ‘’volume spacer’’ augmentera sa progressivité (le ‘’ramp up’’). Résultat : la suspension demandera plus de force pour atteindre le fond (‘’bottom out’’).

Il faut aussi spécifier que le ‘’volume spacer’’ n’a pas uniquement un impact sur la progressivité, mais aussi sur la partie mi-course (‘’mid stroke’’) de la suspension. En effet, il va en augmenter le support mi-course. Le support mi-course permet généralement un meilleur freinage et un meilleur support du vélo. Il empêche que la suspension écrase trop facilement lors des impacts (ce qui aurait comme résultat de réduire la maniabilité du vélo).

Quand vous ajustez vos suspensions, je vous conseille de commencer par régler votre ressort en jouant avec les ‘’volume spacer’’ car ils ont un impact sur le rendement global. Autrement dit, si vous atteignez souvent le fond de votre suspension, avant d'augmenter la compression, pensez à ajouter un ‘’volume spacer’’. Le but de cette manœuvre est de créer une progressivité avec le moins de restriction possible au niveau du ''damper'', donc de laisser à la suspension le plus de liberté de mouvement possible pour qu’elle reste plus réactive aux impacts.  Lorsque l’on ajoute de la compression pour empêcher la suspension d’atteindre le fond, on crée par le fait même de la restriction au passage de l’huile. Cette restriction réduit la réactivité de votre fourche face aux impacts, ce que l’on cherche à éviter. Pour la suite de vos ajustements, veuille-vous referez au document que j’ai créé à cet effet disponible sur le site. Dans ce document vous trouverez toutes les explications au sujet du sag, du ‘’rebound’’ et de la compression.   Document ici : https://www.dm-bike.com/blog/g%C3%A9rez-votre-blog-depuis-votre-site-en-ligne-et-votre-t%C3%A9l%C3%A9phone

1,788 vues

©2018 by DM Bike. Proudly created by DM Bike