Orbea Rallon 2018


La compagnie Orbea utilise un système appelé Advanced Dynamics. C’est un système de type ABP ou Split Pivot, ce qui veut dire que le pivot arrière est concentrique avec l’axe de la roue arrière.


Le Rallon utilise un anti-squat relativement élevé avec près de 115% dans la zone sag. Cela se traduit par une grande efficacité de pédalage sur le terrain. Un fait important à noter est que, contrairement à la majorité des vélos, l’anti-squat du Rallon ne diminue pas en fonction des vitesses, mais augmente. Vous n’avez donc aucune perte même lors des accélérations.

 

L’anti-rise de ce vélo en fait une de ses forces. Avec une moyenne de 54%, le freinage favorise donc l’indépendance du système plutôt que la géométrie, ce qui est recherché lors des descentes puisqu’il n’y aura que peu de compression non désirée de la suspension. 


Avec un anti-squat aussi élevé, il n’est pas surprenant de voir également un pedal-kickback élevé.  Avec une donnée de 26 degrés, Orbea ne fait pas classe à part. Une donnée aussi élèvée peut se traduire en une sensation d’instabilité lors des descentes techniques dû à l’accentuation de la sensation des impacts. 


Le leverage ratio du Rallon est plutôt linéaire. Possédant une faible progressivité de 6%, le système ne crée alors que très peu de résistance en utilisant la totalité du débattement aisément. 


En conclusion, l’Orbea Rallon est un vélo qui, à mon avis, aura un pédalage très efficace. Le freinage est aussi une qualité indéniable de ce vélo, ce qui est typique du genre de système utilisé par la compagnie. Le pedal-kickback est élevé, mais c’est le prix à payer pour l’efficacité au pédalage. Pour ce qui est du leverage ratio, la très faible progressivité pourrait être négative par un bottom out plus facile a atteindre et d’un manque de support ‘’mid-stroke’’ avec une suspension à air, de là l’utilisation du coil sur certains modèle pour aider cet aspect. Au final, je crois que cela rend la réactivité sur les petits impacts plus efficace que certains autres vélos de la même catégorie: on augmente alors la traction au final. On parle donc ici d’un compromis entre traction et le ‘’bottom out’’. 


80 vues

©2018 by DM Bike. Proudly created by DM Bike